Wallpaper

ALU meets STEEL

ALU meets STEEL
Usine Terres Rouges
Esch-Alzette
Septembre2014

     Est-ce que la pratique du vtt peut avoir un rapport avec les considérations patrimoniales?
Sans vouloir développer un sujet de thèse ici, cet article veut montrer différentes pistes de collaboration entre la pratique du vélo et de la notion du patrimoine.
Tout d’abord, il faut rappeler que de manière générale, dans notre pratique, nous évoluons sur les pistes, chemins, sentiers etc…
Ceux-ci sont avant tout œuvre humaine. On se trouve certes dans la nature… quel grand mots, mais en pratique, on utilise confortablement le produit du travail d’homme qui consistait à relier deux lieux par un aménagement qui sécurise le milieu dans lequel on évolue.
Les chemins, sentiers, pistes, singeltrails doivent être considérés comme patrimoine … culturel, humain, historique … le débat est ouvert. 

     Bref, je vous avais promis de ne pas partir dans un sujet de thèse concernant le rapport des hommes à leurs chemins… Mais dans le présent article nous souhaitons aborder une autre forme d’usage du patrimoine historique: l’exploration des friches industrielle avec un bicycle.

     Pourquoi avec le bicycle?
Car comme le disait… c’est un moyen de déplacement qui permet de donner une autre dimension à l’espace parcouru.

     Pourquoi alors aller s’amuser à faire du vélo dans un hangar poussiéreux?
En figeant ces expériences par la photographie, nous souhaitons redonner vie et rendre hommage à ces bâtiments qui ont contribué au développement économique du pays, et par là au développement démographique et culturel… La photographie est ici un peu comme celle d’un artiste « landart » , car aussitôt l’image faite, aussitôt l’action capturée, l’agitation retombe comme la poussière pour laisser le calme reprendre place.
… Ces bâtiments doivent être détruits dans les années à venir…

     Nous voici à Esch-sur-Alzette, dans le site Usine des Terres Rouges.
(Pour plus d’infos : www.exxplore.fr, dans le volet sidérurgie/Luxembourg ce site propose d’excellentes photos et reportages concernant un patrimoine abandonné mais accessible à l’exploration)

     Laissée à l’abandon et totalement vandalisée elle attend sa démolition prochaine, en 2002 elle avait déjà perdu ses trois tours de refroidissements, cette fois-ci elle disparaîtra du paysage

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.